AIMER AVEC FERVEUR

La Ferveur peut être pathologique et dangereuse lorsqu’elle se manifeste au travers de groupes, qu’ils soient religieux ou politiques.
Mais quoi de plus beau et émouvant que la ferveur d’un homme amoureux ? Amoureux d’une femme, de son corps, de son pied, de son escarpin – peu importe… ?
Car l’homme qui se donne par la beauté de sa ferveur vit en union avec Dieu. Quel qu’il soit. Et en cela il est grandiose.

Le tableau représenté est La Mort d’Atala de Girodet.

Ce contenu a été publié dans AVA Swan. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.